De nouvelles activités dans notre église

Le culte de rentrée du 24 septembre a été l'occasion d'un apéritif convivial
Le culte de rentrée du 24 septembre a été l'occasion d'un apéritif convivial

Voici, je vais faire une chose nouvelle, sur le point d'arriver: Ne la connaîtrez-vous pas? Je mettrai un chemin dans le désert, Et des fleuves dans la solitude. (Esaïe 43, 19)

 

            De nouvelles activités ont vu le jour dans notre église locale. Le terme d’activités pourrait laisser penser que nous remplissons le temps par toujours plus d’actes qui justifierait l’existence de notre église. Mais, les choses nouvelles qui sont mises en place ont pour but de repenser la qualité de notre temps plus que de le remplir.

            Avec l’atelier liturgique, nous allons pouvoir repenser le rite qui sert de code à notre communauté pour le faire évoluer avec elle. Nous avons eu une première rencontre qui montre combien il est important que les cantiques, la musique, le silence, les lectures, les prières, et le rôle de chacun soient adaptés à l’expression de foi des fidèles de notre église, le rite est un langage, il nous faut essayer de faire langue commune pour que chacun dans sa particularité soit accueilli et trouve un lieu pour se relier à Dieu.

            C’est dans ce même souci que nous avons imaginé la possibilité d’ouvrir le temple en semaine pour un moment de halte spirituelle que nous avons appelé : Nathanaël. ce personnage biblique doute qu’il puisse rien sortir de bon de Nazareth, il est un peu sceptique quant à la messianité de Jésus. Mais il est croyant et sincère. Un autre disciple, : Philippe, va lui dire tout simplement: « viens voir ». c’est ce que nous avons voulu proposer à ceux qui cherchent et sans doutent aussi. Evidemment, les paroissiens, mais aussi ceux qui sortent du métro en face de l’église et qui ont peut-être, eux aussi, besoin d’une halte pour que le salut de Dieu les rejoignent. Là encore, il a fallu adapter la liturgie: un temps de calme et de repos à l’écoute des testes de sagesse de la bible, un temps pour déposer devant Dieu ce qui encombre l’esprit et le coeur, un temps pour comprendre et discuter d’un texte biblique, et un temps pour remercier et louer Dieu pour son salut. Comme un Psaume qui se déploierait sur une heure, ce temps de prière se veut ouvert à tous en toute simplicité.

            Avec l’atelier créatif, c’est la dimension artisanale et concrète de l’annonce de l’Evangile qui est prise en compte, notre église fait la fête régulièrement et pour que la fête soit belle, il faut souvent décorer les lieux, prévoir tous les petits riens qui font la différence avec le temps ordinaire. C’est ce que l’atelier « Marthe et Marie » se propose de faire en préparant l’intendance des fêtes et évènements de notre église. Evidemment, les Paul et les Pierre sont les bienvenus aussi, le service de Dieu n’est pas sexiste!

            Enfin, dans la continuité des soirées Théophile, nous avons choisi de répondre à la demande des personnes qui ne peuvent pas venir le soir à l’église et c’est ainsi qu’est né le groupe Nicodème du nom du disciple qui voulait savoir comment naître de nouveau. Une bonne occasion pour une étude biblique en dialogue avec les textes philosophiques, avec, en plus, un thé et des gâteaux !

            Toutes ces initiatives font leurs premiers pas, et c’est grâce à vous et à vos témoignages qu’elles trouveront leur voie, alors parlez-en autour de vous, invitez ceux qui hésitent et surtout essayez vous-mêmes.

                                                                                                          Pasteur Béatrice Cléro-Mazire